Une première étape de la conquête de Canaan s’achève au chapitre 12. 

Israël a vaincu de nombreux peuples. La liste est mentionnée à présent avec leurs souverains. 

  • Le chapitre est composé de 2 parties principales :
    • Versets 1 à 6 : il s’agit des rois vaincus par Israël sous la conduite de Moïse avant l’entrée en Canaan
    • Versets 7 à 24 : il s’agit des rois vaincus par Israël sous la conduite de Josué après l’entrée en Canaan

Lisons le chapitre 12. 

Au sommaire de cette étude biblique

En bas de cette page, vous trouverez une synthèse de ce podcast en version texte.  ⤵️

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire, et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Crédit photo : Joe Alblas/Lightworkers Media/NB | © 2015 LightWorkers Media LLC. All Rights Reserved.

Les 2 rois vaincus par Moïse 

  • Versets 1 à 6 : 2 rois ont été vaincus sous la conduite de Moïse. Quels sont-ils ? 
    • Versets 2 et 3 : Sihon, le roi des Amoréens
    • Versets 4 et 5 : Og, le roi du Basan 

Nous allons regarder plus en détails qui étaient ces 2 rois.

Sur Sihon, le roi des Amoréens

Sihon, le roi des Amoréens, a été vaincu par Israël durant son séjour au désert. 

Les Israélites avaient envoyé des messagers au souverain pour lui demander le droit de traverser son pays. Mais celui-ci avait refusé et était partie en campagne contre eux. 

Israël va vaincre ce peuple, le passer au fil de l’épée et s’emparer de son pays.

Je vous invite à lire Nombres 21, versets 21 à 32 pour avoir les détails de cette histoire. 

Ce roi et son peuple ont payé au prix fort leur volonté de s’opposer au peuple de Dieu.

  • La ville où il résidait, Hesbon, sera donnée en héritage aux descendants de Levi
    • Josué 21 :39-40
  • Elle est citée dans le Cantique des Cantiques
    • Cantiques 7 :4

Ton cou est comme une tour d’ivoire ; Tes yeux sont comme les étangs de Hesbon, Près de la porte de Bath-Rabbim ; Ton nez est comme la tour du Liban, Qui regarde du côté de Damas.

La Bible, Cantiques 7 :4

Voici une description très romantique 😉

Sur Og, le roi du Basan

Un second roi a été vaincu en territoire transjordanien, c’est-à-dire de l’autre côté du Jourdain.

Il s’agit d’Og, le roi du Basan.

Lisons la suite des versets vus précédemment dans Nombres 21, versets 33 à 35.

Nous avions vu ce personnage plus en détails lors de l’étude de Josué chapitre 11. C’était un géant, un des derniers Rephaïm : Les géants dans la Bible (Josué 11)

Ce roi a payé cher également son action contre le plan de Dieu. 

Les 31 rois vaincus par Josué

La suite du chapitre présente les rois vaincus sous la conduite de Josué (versets 7 à 24). 

  • Le verset 7 indique les limites du territoire conquis par Josué « depuis Baal-Gad, dans la vallée du Liban, jusqu’à la montagne nue qui s’élève vers Séir ».
  • Genèse 14 mentionne la présence de nombreux rois dans cette partie du pays, notamment autour de Seir
  • Ils étaient souvent en guerre
    • Genèse 14 : 1-7
    • A l’issue de cette bataille, plusieurs rois vont se liguer contre eux dont les rois de Sodome et de Gomorrhe. Lot sera fait prisonnier à cette occasion. Abraham ira lui porter secours. 
      • Le verset 6 mentionne la ville de Seir
  • Il est intéressant de noter la présence de peuples de géants dans ce passage. Les voyez-vous ? (Verset 5)
    • Les Rephaïm, 
    • Les Zuzim,
    • Les Emim.
    • Nous avions vu ces peuples lors de l’étude du chapitre 11 de Josué
  • Combien de peuples ont été vaincus par Josué ?
    • 31 rois (verset 24)
    • Si on ajoute les 2 rois mentionnés avant le franchissement du Jourdain, ce sont donc 33 rois qui ont été vaincus par Israël depuis sa sortie d’Égypte. 

Le jugement des nations païennes

Ce chapitre met en avant le jugement de l’Éternel sur ces nations païennes. Car Dieu avait promis de donner ce territoire à Abraham lorsque le péché des Amoréens serait parvenu à son comble (Genèse 15 :16).  

Le moment était donc arrivé et ses peuples sont à présent vaincus et dépossédés de leurs terres par les Israélites. 

  • Ce chapitre 12 est donc un chapitre clé dans la structure du livre. 
    • Il résume les guerres contre les royaumes du sud et du nord. 
    • Il précède les chapitres suivants, qui vont décrire le partage du pays promis entre les tribus d’Israël.
  • Savez-vous combien de temps ont duré les combats relatés dans les 11 premiers chapitres, depuis l’entrée d’Israël en Canaan ? 
    • Nous avons un détail dans Josué 14, lorsque Caleb a reçu Hébron en héritage
      • Josué 14 : 6-13
      • Caleb était âgé de 40 ans lorsqu’il a été envoyé comme espion en Canaan avec Josué
      • Israël a ensuite passé 40 ans au désert
      • Il était âgé de 85 ans lorsqu’il reçut Hébron
      • Les conquêtes relatées dans les 11 premiers chapitres de Josué ont donc duré 5 ans 

3 leçons à retenir de l’étude de ce passage 

Nous pouvons retenir 3 leçons concrètes de l’étude de ce passage.

1. Il ne faut jamais s’opposer au plan de Dieu

Sihon, le roi des Amoréens et Og, le roi du Basan, n’ont pas voulu être en paix avec le peuple de Dieu. 

Leur volonté était de faire la guerre à Israël pour détruire ce peuple qu’ils voyaient comme un ennemi. 

Mais le plan de Dieu était que le peuple juif prenne la possession de Canaan. Et cela devait passer par la traversée de leur territoire. 

Ces rois se sont opposés au plan de Dieu. Ce qui a entrainé leur chute. 

Cette image nous montre comment le Seigneur traite les ennemis de ses enfants. 

Mais c’est également une image pour nous. Soyons vigilants de ne jamais chercher à entraver le plan de Dieu. 

Qui sait si, par nos actions ou par nos attitudes, nous n’allons pas parfois à l’encontre de la volonté du Seigneur ?

2. Il ne faut pas s’appuyer sur nos propres forces

Les rois mentionnés étaient des souverains puissants, avec des armées nombreuses, préparées et équipées pour la bataille. 

Souvenez-vous de l’armée qu’Israël avait dû affronter en Josué 11. 

Elle était « innombrable comme le sable qui est sur le bord de la mer, et ayant des chevaux et des chars en très grande quantité ». (Josué 11 :4)

Israël n’était pas aussi bien équipé. Et pourtant, le Seigneur lui a donné la victoire. 

Il faut noter qu’à cette période de son histoire, Israël était réellement consacré à l’Éternel. 

Le peuple a commis quelques fautes, comme avec les Gabaonites. Mais le livre de Josué mentionne peu d’actes de rébellion contre Dieu, hormis le péché d’Acan. 

Ce n’est donc pas la force qui est le plus important. Et il y a quelque chose qui vaut mieux que la force. 

Lisons l’histoire de cet homme que nous trouvons dans Ecclésiaste 9 :14-16 

Il y avait une petite ville, avec peu d’hommes dans son sein; un roi puissant marcha sur elle, l’investit, et éleva contre elle de grands forts.
Il s’y trouvait un homme pauvre et sage, qui sauva la ville par sa sagesse. Et personne ne s’est souvenu de cet homme pauvre. 
Et j’ai dit: La sagesse vaut mieux que la force. Cependant la sagesse du pauvre est méprisée, et ses paroles ne sont pas écoutées.

La Bible, Ecclésiaste 9 :14-16
  • Qu’est-ce qui vaut mieux que la force ? 
    • La sagesse
    • Les rois Amoréens qui se sont opposés à Israël étaient-ils forts ?
      • Oui
    • Etaient-ils sages ? 
      • Non
    • Ont-ils remporté la victoire ?  
      • Non
    • C’est donc bien la sagesse qui est plus importante que la force
  • Beaucoup d’hommes aujourd’hui se disent sages
    • En France, les membres du Conseil Constitutionnel sont appelés « les sages »
    • Mais où commence la sagesse ? 
      • Psaumes 111 :10

La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; Tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais.

La Bible, Psaumes 111 :10
  • La sagesse est donc ce qui est le plus important. Et cela passe par la crainte de l’Éternel.
    • Romains 5 :6-8

Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. A peine mourrait-on pour un juste ; quelqu’un peut-être mourrait pour un homme de bien. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. 

La Bible, Romains 5 :6-8
  • La sagesse, c’est aussi de faire la Paix avec Dieu par le sang de Jésus-Christ sur la croix

3. Il faut s’appuyer sur Dieu

Les récits de combats dans les 12 premiers chapitres du livre de Josué montrent que Dieu est fidèle et qu’Il soutient ceux qui se confient en Lui.

Lorsque nous sommes dans la crainte ou dans les épreuves, il vaut mieux s’appuyer sur Dieu que sur nous-mêmes.

  • Psaumes 37:39-40 

« Le salut des justes vient de l’Éternel ; Il est leur protecteur au temps de la détresse. L’Éternel les secourt et les délivre ; Il les délivre des méchants et les sauve, Parce qu’ils cherchent en lui leur refuge. »  

  • Psaumes 56:3-4 

« Quand je suis dans la crainte, En toi je me confie. Je me glorifierai en Dieu, en sa parole ; Je me confie en Dieu, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes ? »  

  • Psaumes 73:23-25 

« Cependant je suis toujours avec toi, Tu m’as saisi la main droite ; Tu me conduiras par ton conseil, Puis tu me recevras dans la gloire. Quel autre ai-je au ciel que toi ! Et sur la terre je ne prends plaisir qu’en toi. »

J’espère que ces versets vous encourageront et vous exhorteront à vous appuyer sur Dieu dans les moments difficiles. 

Dans les prochains chapitres, Josué va procéder au partage du pays promis entre les tribus d’Israël. 

Nous entamerons alors la 2ème et dernière grande partie du livre de Josué : Les 2 grandes parties du livre de Josué (Josué 13)

Comments (1)
  1. Waaaoouuh Waaaoouuh quelle bénédiction de vous suivre. Mon âme s’est réjoui car mon esprit en a tiré grande édification et sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.