Nous nous étions arrêtés au chapitre précédent avec la méthode proposée par Joseph à Pharaon pour lutter contre les années de famine à venir. Une méthode bien organisée, efficace, qui fut une réussite complète. 

Les greniers à grain sont maintenant pleins, à tel point qu’on arrêta de le compter car « il n’y avait plus de nombre ».

La sécheresse peut arriver à présent. Et c’est ce que nous allons approfondir aujourd’hui. 

Dans cet étude biblique, nous allons regarder :

  • La différence entre la peur de Dieu et la crainte de Dieu
  • L’espionnage dans l’antiquité et dans la Bible
  • La dérive des hommes de l’antiquité qui ont transformé des animaux en divinité
  • L’importance de faire du bien à ceux qui nous ont fait du mal

Liens mentionnés dans ce podcast :

En bas de cette page, vous trouverez une synthèse de ce podcast en version texte.  ⤵️

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

La famine arrive à présent en Canaan

  • Versets 1 et 2 : la famine touche à présent le pays de Canaan. Quelle est la réaction des frères de Joseph ?
    • Ils sont passifs, oisifs même peut-être 
    • C’est leur père qui doit leur donner des ordres
    • Il y a 3 types d’attitudes face à un problème :
      • Inaction
      • Réaction
      • Action
      • Il faut toujours choisir l’action
  • V.3-4 : les frères de Joseph partent cherchez du blé en Égypte, sauf l’un d’entre eux. 
    • Lequel ? 
      • Benjamin
    • Pourquoi ?
      • Parce que Jacob n’a pas souhaité qu’il parte avec eux
      • « Car il avait peur qu’il ne lui arrive malheur »
    • Quelle est la raison selon vous ?

La différence entre la peur de Dieu et la crainte de Dieu

  • Versets 5-8 : Les 10 fils de Jacob arrivent en Égypte. Ils se retrouvent devant Joseph, mais ne le reconnaissent pas. Sur quel ton leur parle Joseph ?
    • Avec rudesse
    • Pourquoi ?
      • Pour éveiller leur conscience
      • Pour qu’ils aient un sentiment de crainte à son égard 
        • C’est une protection
          • Que se passe-t-il si des enfants ne craignent pas leurs parents ?
          • Avez-vous vu déjà cela ? 
          • C’est le principe de la crainte de Dieu
            • Nous chrétiens craignons Dieu car nous savons qu’il nous punira si nous péchons. Et cela est juste. 
            • Les paiens n’ont pas la crainte de Dieu, mais la peur de Dieu
              • On a peur de ce que l’on ne connait pas
          • Que se passerait il si les hommes ne craignaient pas Dieu ? 
  • Verset 9 « Joseph se souvint des rêves qu’il avait eus à leur sujet »
    • Relisons ces rêves (Genèse 37 :3-11)
      • Les gerbes (blé)
      • Ils se prosternent

L’espionnage dans l’antiquité et dans la Bible

  • Verset 9 : Il les traite comme des espions. 
    C’est une pratique très ancienne, qui était donc déjà répandue à cette époque. En voyez-vous d’autres dans la Bible ? 
    • Josué et Caleb espions en terre promise (Nombres 13)
    • 2 espions sont envoyés par Josué à Jéricho (Josué 2 :1-3)
    • Cela arrivait aussi du temps des premiers chrétiens dans les églises (Galates 2 :3-4)
  • Versets 10-16 : les frères de Joseph se défendent d’être des espions. Ils expliquent qu’ils étaient 12 enfants, que le plus jeune (Benjamin) est resté près de leur père et qu’un des enfants n’est plus
    • Que pensez-vous de leur argument ? 
      • Un peu juste alors qu’ils sont pris pour des espions et que leur vie est en jeu ! Cette accusation d’espionnage pouvait pourtant conduire à leur arrêt de mort
  • Est-ce que ces arguments ont été convaincants ?
    • Non ! Verset 14 : « Joseph leur dit : c’est ce que je viens de vous dire. Vous êtes des espions ! »
  • Que leur propose Joseph pour prouver leur bonne foi ?
    • Allez chercher leur jeune frère
    • Pourquoi ?
      • Il avait envie de le revoir ?
      • Peut-être qu’il veut être sûr qu’ils ne l’ont pas tué lui aussi ?
  • Verset 17 : quelle va être la sentence ?
    • Ils finissent en prison à leur tour
    • Combien de temps sont-ils restés en prison ? 
      • 3 jours : une durée symbolique, qui nous rappelle que Jésus est resté 3 jours dans la tombe entre Sa mort sur la Croix pour les péchés du monde et Sa résurrection
      • C’est une période de temps durant laquelle Christ a aussi été fait un tour… en prison !
        • 1 Pierre 3 : 18-20

Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu; il a été mis à mort quant à la chair, et rendu vivant quant à l’Esprit, dans lequel aussi il est allé prêcher aux esprits en prison, qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire huit, furent sauvées à travers l’eau. 

La Bible, 1 Pierre 3 : 18-20

La dérive des hommes de l’antiquité qui ont transformé des animaux en divinité

  • Verset 18 : « Le troisième jour, Joseph leur dit: Faites ceci, et vous vivrez. Je crains Dieu ! »
    • Que dit Joseph de surprenant ? 
      • « Je crains Dieu »
      • Les égyptiens étaient polythéistes. Ils avaient de nombreux dieux, souvent à l’apparence d’hommes avec des têtes d’animaux 
      • Sur la dérive des hommes qui ont transformé des animaux en divinité, lisez Romains 1 : 18-23
  • « Je crains Dieu » : Pourquoi dit-il cela selon vous ? 
    • Pour qu’ils aient confiance en lui peut-être ? 
    • Certainement plutôt pour leur prouver qu’il tiendra parole
  • Versets 19-24 : Joseph leur demande de laisser captif un seul d’entre eux en otage. Les autres devront retourner chercher leur jeune frère pour ne pas mourir. Quelle est la réaction des frères ?
    • Ils reconnaissent leur faute envers leur frère Joseph lorsqu’il était enfant
    • Il semble que le séjour en prison ait porté ses fruits (repentance)
      • Faire Teshouba (mot juif : repentance)
      • C’est pour cela que la prison existe. Mais quel est le problème ?
        • Aujourd’hui les hommes semblent en sortir pire qu’avant !
      • Attention, si nous sommes parents : que la punition de nos enfants les amène à faire un examen de conscience, et non pas à les rendre pire qu’avant !
  • C’est Ruben qui montre leur mauvaise attitude, pas Juda 
    • Genèse 37 :18-22 > Ruben avait protégé Joseph pour que les autres ne lui fasse pas de mal
    • Genèse 37 : 26-27 > Juda avait proposé de le vendre et s’en était débarrassé plutôt que de chercher à le sauver 

L’importance de faire du bien à ceux qui nous ont fait du mal

  • Siméon va rester en prison pendant que ses frères retournent en Canaan chercher Benjamin
    • Pourquoi Siméon ?
      • Joseph sait maintenant que Ruben avait voulu le protéger (Versets 22-24)
      • Il choisit donc Siméon, 2ème enfant de Jacob après Ruben
      • C’était lui le plus responsable dans l’ordre hiérarchique
    • Joseph pleura : on comprend qu’il leur avait parlé durement pour éveiller leur conscience, et non pas par vengeance 
  • Versets 25-28 : Joseph demande que l’argent leur soit restitué, mais sans qu’ils le sachent
    • Témoignage de l’amour sincère de celui qui pardonne et cherche à faire du bien à ceux qui se sont mal comporté avec lui
    • Témoignage de l’amour de celui qui donne sans que cela se sache
    • Sommes-nous comme Joseph ? 
  • Ils s’en retournent et trouvent l’argent du blé dans leur sac. Quelle est leur réaction ?
    • C’est un piège !
    • Ils accusent Dieu (« Qu’est-ce que Dieu nous a fait »)
    • Ils tremblent 
    • Nous pourrions éviter bien des problèmes dans nos vies si nous nous tenions vraiment éloignés du péché !
  • Versets 29-34 : ils arrivent devant Jacob, et lui font un compte-rendu de leur voyage et de ce qui s’est passé devant « le seigneur du pays »
    • Est-ce un récit fidèle ?
    • Que manque-t-il ? 
      • Que l’homme a dit « Je crains Dieu ». Ce qui aurait dû être pour le moins étonnant venant d’un égyptien !
  • Versets 35-36 : ils trouvent leur argent dans les sacs et prennent peur. 
    • Peur de quoi ? Que ce soit un piège 
    • Jacob a peur que Siméon soit condamné et Benjamin aussi s’il va en Égypte
  • Verset 37 : quelle est la réaction de Ruben ?
    • Il prend ses responsabilités de fils ainé
  • Verset 38 : « Mais Jacob répliqua : Non, mon fils ne partira pas avec vous, car son frère est mort et c’est le seul qui me reste. »
    • « Mon fils » et « c’est le seul qui reste »
    • Il ne semblait pas attacher beaucoup d’importance aux enfants qu’il a eu avec les autres femmes que Rachel
    • Il faut dire qu’il n’avait pas de très belles dispositions de cœur pour le moment !
    • Certains commentateurs voient dans le verset 36 un signe que Jacob avait des soupçons sur la responsabilité de ses fils lorsqu’ils lui avaient rapporté la tunique de Joseph tachetée de sang :

Jacob, leur père, leur dit: Vous me privez de mes enfants! Joseph n’est plus, Siméon n’est plus, et vous prendriez Benjamin! C’est sur moi que tout cela retombe.  

La Bible, Genèse 42 :36

Les frères de Joseph vont devoir retourner en Égypte avec Benjamin pour obtenir la libération de Siméon. Mais ils vont devoir auparavant convaincre leur père Jacob. C’est ce que nous regarderons dans le prochain podcast : Episode 59 – Jacob face à ses fils (Genèse 43)

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Ecouter sur Apple Podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.