A l’occasion de Noël, je vous propose de faire un parallèle entre la vie de Josué et celle de Jésus, entre la conquête de Canaan et la vie chrétienne. 

Pour aller plus loin : Jésus-Christ dans la Genèse

Au sommaire de cette étude biblique

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Les noms et les rôles de Josué et de Jésus

Il existe de nombreuses similitudes entre Josué et Jésus.

  • Leur nom tout d’abord. 
    • Josué est un nom hébreu. Il signifie « l’Éternel est Salut ». 
    • Jésus est tout simplement la traduction grecque de ce prénom : Iesous, qui donné Jésus. 
  • Leur rôle ensuite 
    • Jésus, c’est le chef de l’église. C’est Lui qui marche à la tête du peuple des rachetés. 
    • Josué, lui, va conduire le peuple d’Israël lors de sa conquête du territoire de Canaan.

Israël avait été esclave en Égypte durant 4 siècles. Dieu va le faire sortir miraculeusement de ce pays. Ils vont ensuite traverser le désert durant 40 ans sous la direction de Moïse.

Moïse va mourir, c’est alors Josué qui va faire traverser le Jourdain au peuple pour le faire entrer en terre promise et en faire la conquête.

C’est aussi une image de la vie chrétienne.  Et cela passe par 4 étapes que nous allons regarder à présent.

1) La sortie de l’Égypte 

  • L’Égypte, c’est le monde avec son péché. Et nous savons que le péché nous tient aussi en esclavage (cigarette, alcool, pornographie mais aussi mensonge, cupidité, jalousie, orgueil…). 

Nous en sommes esclaves car c’est le péché qui domine sur nous, et non l’inverse. 

Avant que je sois au Seigneur, il y avait certains péchés qui dominaient sur moi, et je n’arrivais pas à avoir le contrôle sur eux. 

Cela vous est arrivé vous aussi ? J’espère que cela ne vous arrive plus à présent. 

2) La traversée du désert

  • Ensuite, il y a le désert. On peut voir dans cette période l’image entre le moment où le Seigneur nous appelle et notre véritable conversion. 

C’est une période de luttes et de combats. Nous avons la tentation de rester dans le monde (en Égypte) et nous ne sommes pas encore prêts pour entrer dans le repos de Christ (la terre promise).

D’ailleurs, c’est au désert qu’Israël a dû se battre contre un peuple puissant : les Amalécites. 

Ils étaient les descendants d’Ésaü, celui qui a vendu son droit d’ainesse pour un plat de lentilles. Combattre les Amalécites, c’est lutter contre notre incrédulité, contre le rejet de tout ce qui touche à la vie spirituelle. A l’image d’Ésaü.

Et c’est Josué que Moïse va envoyer pour lutter contre eux. C’est la première fois que Josué est mentionné dans la Bible. On trouve cette histoire dans Exode 17. 

Pour aller plus loin, vous pouvez réécouter cet épisode : Josué, le soldat de l’éternel obéissant et fidèle (Josué 1)

  • C’est aussi l’image de Jésus.
    • C’est Lui seul qui peut nous donner la victoire sur notre incrédulité.
    • C’est Lui seul qui peut nous convaincre d’aller plus loin, jusqu’au Jourdain, et de nous conduire à la conversion.

3) La traversée du Jourdain 

  • Et puis, il y a la traversée du Jourdain. C’est la conversion. C’est le moment où nous donnons notre vie à Christ. 

Lorsqu’il est sorti du désert, Israël s’est rapidement trouvé aux portes du pays promis. 

Ils sont alors arrivés par le sud, et il n’y avait pas de Jourdain ou d’obstacles à franchir. La voie était libre.

Moïse a alors envoyé 12 espions en éclaireurs. Mais ces espions ont douté. Sauf Josué et Caleb. Devant l’incrédulité du peuple, Dieu lui a fait faire demi-tour pour ensuite marcher 40 ans de plus dans le désert. 

Si Israël n’avait pas douté, il n’aurait pas eu besoin de franchir le Jourdain. Il pouvait entrer directement dans le pays.

Cela nous montre que nous ne sommes pas assez Saints pour entrer dans le pays promis par nous-mêmes. 

Dieu a voulu que nous entrions en Canaan en traversant le Jourdain. C’est-à-dire en passant par Jésus-Christ. 

Et là encore, ce n’est pas nous qui allons traverser tout seul ce fleuve. 

Car lorsqu’Israël arrive devant le Jourdain, il y a tellement d’eau qu’Il est infranchissable. Il faut l’intervention de Dieu. Et c’est ce qui va arriver. Dieu va faire un miracle et Israël va pouvoir franchir le fleuve à pieds secs.

Pour aller plus loin : 
La traversée du Jourdain, symbole de la conversion à Christ (Josué 3:14-17)

C’est véritablement ce qui se passe lorsque nous venons à Christ. Personne ne peut venir à Christ par lui-même. Il faut que Dieu intervienne. C’est une Grâce que Dieu accorde. 

Nous ne venons pas venir à Christ par nos efforts, par notre propre « sainteté ». C’est l’action de Dieu en nous. 

Les 12 pierres 

Lorsqu’il traverse le fleuve, Israël va prendre 12 pierres du fond du fleuve et en faire un mémorial sur la berge. Josué va également laisser 12 pierres au fond de l’eau, une par tribu. 

Nous avons ici une autre image :

  • Les 12 pierres qui restent au fond de l’eau montrent que nous sommes, nous aussi, ensevelis avec Christ dans sa mort.
  • Les 12 pierres placées sur les rives sont l’image de notre vie nouvelle avec Christ. Et elles rappellent aussi qu’un jour, nous aussi, nous ressusciterons pour la vie éternelle (Romains 6 :3-5) :

« Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? 
Par le baptême en sa mort nous avons donc été ensevelis avec lui afin que, comme Christ est ressuscité par la gloire du Père, de même nous aussi nous menions une vie nouvelle. En effet, si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne.« 

Pour aller plus loin : Le monument de 12 pierres et la ville de Guilgal (Josué 4)

4) L’entrée en Canaan

  • Enfin, il y a l’entrée en Canaan. C’est la terre promise. C’est l’image de la vie chrétienne. 

Voici comment est le pays que Dieu avait promis à son peuple : 

  • C’est un pays de repos (après l’esclavage en Égypte et les épreuves du désert) 
  • C’est un pays d’eaux vives (Deutéronome 8 :7)
  • C’est un pays d’abondance (Deutéronome 8 :8-9)
  • C’est un pays de victoires ((Deutéronome 11 :25)

Ce sont les mêmes attributs que la vie que Dieu nous offre en Jésus-Christ. 

Mais à leur arrivée, le pays est malheureusement souillé par le péché. Israël doit alors détruire les peuples qui l’habitent et en supprimer toutes traces de souillures avant d’en prendre pleinement possession. 

Il faut faire du nettoyage. C’est bien à l’image de la vie chrétienne. 

Lorsque nous venons au Seigneur Jésus, débute alors une nouvelle vie qui est faite de luttes et de combats contre la tentation et le péché. 

C’est l’image des guerres entre Israël et les peuples qui habitent Canaan.

Être sauvé, cela signifie aussi devoir partir au combat. C’est le début d’une guerre contre le péché et la tentation. Et les combats s’annoncent rudes. 

Mais nous ne sommes pas seuls. Et c’est ce que Dieu va aussi montrer à Josué et au peuple d’Israël.

  • Dès qu’ils franchissent le Jourdain, Dieu va demander 2 choses :
  • Se circoncire

La circoncision était un signe de la consécration des juifs pour l’Éternel. Venir au Seigneur, lui ouvrir son cœur, c’est se circoncire d’une certaine façon. Pas dans la chair, mais dans son  cœur (Romains 2 :28-29) :

« Le Juif, ce n’est pas celui qui en a l’apparence, et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans le corps. Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement, et la circoncision, c’est celle du cœur, accomplie par l’Esprit et non par la loi écrite. La louange que reçoit ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu ». 

  • Et célébrer la Pâque de l’Éternel

Nous savons que Christ est l’agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. C’est Lui l’image de la Pâque. 

  • Dieu demande donc 2 choses à Israël à son entrée en Canaan :
    • Se circoncire, c’est-à-dire se consacrer à Dieu.
      • Comme nous devons le faire nous aussi comme chrétien : Nous donner entièrement à notre Seigneur et Sauveur
    • Et immoler la Pâque, c’est-à-dire venir placer le sacrifice de Christ au centre de nos vies

Ils sont alors prêts pour démarrer les combats. Et cela doit passer par la prise d’une première ville, Jéricho. 

C’est ce que nous verrons dans le prochain épisode de podcast : Bonus spécial Noël : Jésus dans le Livre de Josué (2ème partie)

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.