Restons dans le chapitre 21 de la Genèse. Dans l’épisode précédent, nous avions regardé la naissance d’Isaac et la fuite d’Agar au désert.

Dans cet épisode, nous allons approfondir un autre aspect : Sara et Agar symbolisent les deux alliances, à savoir la Loi et la Grâce. Les deux enfants d’Abraham, Isaac et Ismaël, sont également l’image de l’esclavage et de la liberté. Une analogie intéressante pour nous aider dans notre vie chrétienne.

En bas de cette page, vous trouverez une synthèse de ce podcast en version texte.  ⤵️

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire, et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Isaac et Ismaël : la Loi et la Grâce

Nous allons voir dans cet épisode le symbolise des deux alliances à travers Sara, Agar et leurs enfants, Isaac et Ismaël.

Regardons tout d’abord ce que dit Paul pour expliquer la différence entre la Grâce et la Loi (Gal 4:22-28) :

« En effet, il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, un de la femme esclave et un de la femme libre. Mais celui de l’esclave est né par volonté humaine, et celui de la femme libre est le fruit de la promesse. Ces faits ont une valeur allégorique, car ces femmes représentent deux alliances. 
L’une vient du mont Sinaï et donne naissance à des esclaves: c’est Agar. En effet, Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, et elle correspond à la Jérusalem actuelle qui vit dans l’esclavage avec ses enfants. 
Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est elle qui est notre mère. De fait, il est écrit: Réjouis-toi, stérile, toi qui n’as pas eu d’enfant! Eclate de joie et pousse des cris de triomphe, toi qui n’as pas connu les douleurs de l’accouchement! En effet, les enfants de la femme délaissée seront plus nombreux que ceux de la femme mariée.» 

Ces femmes représentent donc 2 alliances :

  • Celle avec le peuple d’Israël, c’est Agar. Elle est caractérisée par la Loi
  • Celle avec ceux qui confessent Christ, c’est Sara. Elle est caractérisée par la Grâce
  • D’une certaine façon, Agar symbolise la Loi. Sara symbolise l’église (Mathew Henry) 

En Christ, nous sommes les enfants de la femme libre 

Lisons les versets suivants, Galates 4 :29 à 5 :1

Nous, frères et sœurs, comme Isaac nous sommes les enfants de la promesse. Le fils né par volonté humaine persécutait alors celui qui était né grâce à l’Esprit, et il en va de même maintenant encore. Mais que dit l’Écriture ? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre. 
Ainsi, frères et sœurs, nous ne sommes pas les enfants de l’esclave, mais de la femme libre. C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Tenez donc ferme dans cette liberté et ne vous placez pas de nouveau sous la contrainte d’un esclavage.

  • En tant que chrétiens, sous quelle alliance nous trouvons-nous ? 
    • Sous la Grâce 
  • Quelle est la conséquence ?
    • Nous sommes libres (V.31)
  • Verset 29 : Paul reprend l’image d’Ismaël qui persécutait Isaac. Qu’est-ce que cela signifie ?
    • Persécution : la chair s’oppose à l’esprit
    • Nous luttons quotidiennement contre notre nature pécheresse (persécution quotidienne)
    • Romains 7 :14-19
  • Verset 30 : que devons-nous faire ?
    • Nous débarrasser du péché, le chasser loin de nous 
  • C’est l’image d’Agar qui est chassée au désert, raison pour laquelle Dieu a laissé faire
    • C’était une image pour nous, nous devons chasser le péché loin de nos vies
  • Sara semblait dure, mais elle avait raison ! (Genèse 21 :9-11)
    • Abraham a dû se résigner
    • Au début de notre mariage, j’étais converti mais j’avais encore de mauvaises pratiques car je n’avais pas encore tout compris(tarot). Ruth m’a fait arrêter ces choses
  • Regardons Galates 5 :1. Qu’est-ce que cela signifie ? 

C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Tenez donc ferme dans cette liberté et ne vous placez pas de nouveau sous la contrainte d’un esclavage.

Galates  5 :1
  • Si nous sommes maintenant à Christ, nous ne devons pas revenir à ce qui nous dominait autrefois
    • Si Christ nous a affranchi, nous devons nous débarrasser de ce qui pourrait encore nous dominer aujourd’hui 
    • Versets suivants, Galates 5 :2-6 > Pas besoin de nous placer sous les pratiques liées à la Loi, comme la circoncision.

Les limites à notre liberté

Lorsque Dieu s’est attaché le peuple d’Israël, il lui a donné la Loi. 

Pour prendre une image :

  • La Loi était un cadre à ne pas dépasser. La Loi, c’est tout ce que nous ne devons pas faire : 

« Tu ne tueras point, tu ne mentiras point, tu ne convoiteras pas la femme d’autrui… »

  • Les chrétiens, eux, sont sous la Grâce. La Grâce, c’est tout ce que nous pouvons faire à l’intérieur de ce cadre

C’est une image simple, imparfaite, mais c’est pour nous aider à mieux comprendre.

En Christ, nous sommes libres 

En tant que chrétiens, nous sommes sous la Grâce (Jean 1 :17). 

« En effet, la loi a été donnée à travers Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues à travers Jésus-Christ. »

Nous sommes donc libres. Mais cela ne doit pas être un prétexte pour faire n’importe quoi. Paul fixe donc des limites à cette liberté  :

« Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit. »

1 Corinthiens 6 :12

Il répétera également cette phrase en la développant, dans 1 Cor chapitre 10, verset 23 :« Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais tout n’édifie pas.» 

  • « Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile » (ou « tout n’édifie pas »)
  • Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour nos vies ? Lorsque je fais quelque chose, je dois me demander :
  • Est-ce que c’est le meilleur choix pour moi ? 
    • Ex choisir un livre mondain plutôt qu’un livre chrétien
  • Est-ce que cela ne va pas me souiller ? 
    • Regarder des programmes TV dans lesquels il y aura des choses déplacées 
  • Est-ce que cela n’est pas une occasion de chute pour les autres ?
    • Ma tenue vestimentaire par ex. 
  • Est-ce que ce cela ne va pas me tenir en esclavage ?
    • Cigarettes, alcool…Musique (j’en écoutais toute la journée)
    • Jeux vidéos (rupture sociale)
    • Shopping (achats compulsifs en cas de stress)

Tout est permis pour ceux qui sont à Christ, mais tout ne leur est pas utile et tout ne les édifie pas. Avons-nous bien le contrôle sur toutes ces choses dans nos vies ?

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire sur Apple Podcasts, et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Ecouter sur Apple Podcasts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.