Dans l’épisode précédent, Dieu encourageait Josué avant l’entrée du peuple en terre promise. Tout Israël devait franchir le Jourdain avant de prendre possession du territoire que Dieu leur avait donné.

Toutefois, 2 tribus et demie avait demandé autrefois à Moïse de rester de l’autre côté du fleuve.

Regardons dans cette étude l’origine de cette demande. Nous lirons les versets 12 à 18 du 1er chapitre du Livre de Josué.

Au sommaire de ce podcast :

  • Les territoires donnés aux tribus de Ruben, Gad et à la demi-tribu de Manassé,
  • Les limites du territoire promis par Dieu à Israël,
  • Les 2 tribus et demie ont-elles commis un péché ? 
  • 3 leçons à en retenir pour nous chrétiens aujourd’hui.

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Les territoires donnés aux tribus de Ruben, Gad et à la demi-tribu de Manassé

Versets 12 à 15 : Josué donne des consignes aux 2 tribus et demie qui ont reçu en héritage une partie du territoire qui se trouve avant le Jourdain.

  • De quelles tribus s’agit-il ? 
    • Ruben, Gad et la moitié de la tribu de Manassé
  • Relire cet épisode 
    • Nombres 32 : 1-7
    • Nombres 32 : 16-33
  • Qui fait cette demande ?
    • Les tribus de Ruben et de Gad
    • Il n’est pas fait mention de la demi-tribu de Manassé
      • Le texte n’indique pas à quel moment elle s’est joint à cette demande
  • A qui font-ils leur demande ? 
    • A Moïse, au prêtre Eléazar et aux princes de l’assemblée (verset 2)
  • Pourquoi font-ils cette demande ?
    • Car ils ont beaucoup de troupeaux (versets 1 à 4)
    • Cette partie du territoire touchant le Jourdain, elle était très fertile
    • Il y avait aussi plusieurs fleuves

Une demande respectueuse, mais non-négociable

  • Versets 3-5 : font-ils preuve d’exigence ?
    • Ils semblent faire leur demande respectueusement dans un premier temps
  • Que leur répond Moise
    • Il se fâche 
    • Il ne veut pas qu’ils prennent du repos alors que leurs frères vont devoir livrer bataille pour conquérir Canaan
    • Il craint que leur attitude ne décourage le reste d’Israël de prendre possession du territoire que Dieu leur a donné
    • Il craint que l’Éternel ne punisse tout le peuple ensuite
    • A-t-il raison de se fâcher selon vous ? 
  • Versets 16-19 : Comment répondent-ils à Moise ? 
    • Ils ne sont pas prêts à négocier
    • Leur position est arrêtée 
    • Ils emploient le futur de l’indicatif, pas le conditionnel (versets 16 et 19)
    • Toutefois, ils indiquent qu’ils aideront le reste d’Israël à conquérir Canaan
    • Sommes-nous parfois comme cela : durs, entêtés lorsque nous voulons quelque chose ? 
  • Versets 20-24 : Que répond Moise ? 
    • Il accepte leur demande
  • Versets 25-27 : Que répondent-ils ?
    • Ils confirment leur engagement et valide cet accord
    • Versets 28-30 : Que fait Moise à présent ?
      • Il convoque le prêtre, Josué et les chefs de famille de chaque tribu pour les informer
      • Fixe-t-il des conditions ?
        • Si ces 3 tribus ne respectent pas leur engagement, elles n’auront pas ce territoire
  • Versets 31-32 : Que répondent les 2 tribus et demie ? 
    • Ils confirment leur engagement
    • Mais leur décision est arrêtée et non-négociable (verset 32)
  • Verset 33 : Moise leur accorde à présent ce territoire

Les limites du territoire promis par Dieu à Israël

Quelles étaient les limites du territoire promis Abraham, Isaac et Jacob ? Regardons ce que Dieu avait promis.

  • La promesse de Dieu à Abraham (Genèse 15 :18-19)

« En ce jour-là, l’Eternel fit alliance avec Abram, et dit: Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Egypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate.»

  • La promesse de Dieu à Moïse (Deutéronome 11 :23-24)

« L’Éternel chassera devant vous toutes ces nations, et vous vous rendrez maîtres de nations plus grandes et plus puissantes que vous. Tout lieu que foulera la plante de votre pied sera à vous ; votre frontière s’étendra du désert au Liban, du fleuve, le fleuve d’Euphrate, à la mer occidentale. »

  • La promesse de Dieu à Josué (Josué 1 :3-4)

« Je vous ai donné tout lieu que foulera la plante de vos pieds, comme je l’ai dit à Moïse, depuis le désert et le Liban que voilà, jusqu’au grand fleuve, le fleuve d’Euphrate, tout le pays des Héthiens, et jusqu’à la grande Mer, vers le soleil couchant ; ce sera là votre territoire. »

Les 2 tribus et demie ont-elles commis un péché ? 

  • Cette partie faisait partie a priori du territoire dont Israël devait hériter
    • La crainte de Moise concernait plutôt le fait qu’ils se reposent alors qu’il y avait une partie du pays à conquérir 
    • Il leur concède donc ce territoire, mais à condition qu’ils prennent aussi part aux combats avec leurs frères (versets 20 à 23) 
  • Ce n’est donc pas un péché en soi, même si leurs motivations semblent dictées par
    • Un manque de confiance en Dieu,
    • Un refus de recevoir toute l’étendue de ses bontés

3 leçons à en tirer pour nous aujourd’hui

  • Il est bon de dialoguer. Le fait de s’expliquer a permis de résoudre une situation a priori conflictuelle
    • Dans un conflit, il est important de dialoguer, d’échanger et de s’expliquer
    • Des divergences peuvent subsister mais ici, une solution et un compromis ont été trouvés
    • Votre expérience ? 
      • Avez-vous vécu des situations où le dialogue a permis de calmer les choses ? 
      • A l’inverse, avez-vous vécu des conflits ou l’absence de dialogue a compliqué leur issue ?
  • Il n’est pas bon d’être intransigeant 
    • Les tribus de Ruben et de Gad sont venues présenter leur demande, mais n’avaient pas l’intention de négocier
    • Ce n’est pas une bonne attitude de dialogue
    • Heureusement que Moise, lui, s’est montré conciliant
  • Attention aux choses qui peuvent nous éloigner de faire la volonté de Dieu
    • Dieu avait demandé à Israël de franchir le Jourdain 
    • Ces 2 tribus et demie ont préféré rester de l’autre côté du fleuve, car ils avaient de nombreux troupeaux 
    • Quelles leçons en tirer ? 
      • Nos richesses peuvent nous empêcher de nous donner entièrement à Dieu et à faire toutesa volonté
      • 1 Timothée 6 :17-19 nous donne la conduite à tenir par rapport aux bien matériels

« Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions. Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité, et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable.« 

La semaine prochaine, nous regardons ce que vont devenir ces tribus dans la suite de l’histoire d’Israël : Episode 82 – Les tribus de Ruben, Gad et Manassé dans la suite de l’histoire d’Israël (Josué 1)

Si vous appréciez ce Podcast, n’hésitez pas à mettre une note ou un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux avec le hashtag #EtudierLaBible !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.